Avoir un bon relationnel est aussi important pour progresser dans le métier. Lors des séances studio, on travaille parfois avec les mêmes personnes pendant des journées ou des semaines entières. Le client recherche le bon ingénieur du son avec qui il est agréable de travailler et qui comprendra ce qu'il veut en terme de sonorité.

 

Enfin, il peut faire partie d’une entreprise ou travailler à son compte. Pour un ingénieur du son qui travaille uniquement sur de l'enregistrement, le salaire varie entre 1000 et 2000€ par mois. Pour un ingénieur du son qui travaille également sur des mixages, le salaire pourra nettement s'élever en fonction des tarifs proposés. 

 

Les ingénieurs du son qui excellent dans le mixage et qui ont un bon relationnel sont très sollicités. 

 

Qu'est-ce qu'un ingénieur du son studio ?

L’ingénieur du son a des compétences techniques concernant l'enregistrement sonore, le matériel permettant de traiter le son et l’informatique.

 

 Il doit avoir une bonne oreille ainsi qu'une bonne culture musicale pour comprendre ce qu’il enregistre.

 

Il est donc chargé d'enregistrer et de garantir la qualité de l'enregistrement.

 

Lors de l'enregistrement, le signal audio est brut et doit obligatoirement être traité (mixé), qu'il s'agisse d'une voix ou d'un instrument. 

 

Les fréquences audibles par l'oreille humaine, qui vont de 20 hertz a 20 000 hertz, n'ont plus aucun secret pour l'ingénieur du son. Il sait détecter les fréquences gênantes et celles qui sont à privilégier pour un bon mixage. 

 

L'ingénieur du son sera amené à compresser le son. La compression est une partie importante d'un mixage ou d'un mastering.

Elle permet de réduire la dynamique du son pour un rendu plus homogène. 

 

Il sait également moduler le signal audio à l'infini autant pour l'embellir que pour créer un son unique. 

 

Pour cela il utilise des outils spécifiques sur ordinateur ou avec des appareils que l'on appelle compresseur, équaliseur, limiteur, distortion, reverb, delay etc...

 

De bonnes notions en physique sont également nécessaires pour devenir ingénieur du son. Cela permet de comprendre comment fonctionne le son, d'où il vient, de quoi il est composé et comment il se comporte en fonction des matières qu'il traverse. Ce qui rend ce métier très intéressant d'un point de vue scientifique. 

isi logo.png

ISI-Formation vous donne toutes les clés pour devenir ingénieur du son en 3 semaines. Il est nécessaire par la suite de pratiquer assidûment et régulièrement pour habituer son oreille à travailler le son et se familiariser avec les outils de travail. Quant à la rapidité d'exécution, cela ne s'acquiert qu'avec la pratique à répétition.

 

Les formateurs restent disponibles après la formation pour vous conseiller et vous aider à améliorer vos mixages jusqu'à ce que vous soyez indépendant sur le plan technique. 

 

Avec ISI-Formation faites de votre passion un métier.